Les polluants atmosphériques exterieurs

Publié le par tpe-sante-et-pollution

 

Le dioxygène a permit l’apparition de la vie sur Terre et, par conséquent, de l’homme; or, celui-ci contribue fortement à sa dégradation avec l’émergence de divers polluants chimiques qui altèrent la qualité de l’air. Grace aux progrès scientifiques un certain nombre de ces polluants ont été clairement établis, alors que d’autres ne sont que suspectes :

 

L’ozone (O3) : L’ozone de surface est un polluant toxique, il se forme lorsque les oxydes d’azote et les composés organiques volatils, qui proviennent des véhicules et des industries, se transforment sous l’action des rayons solaires et de la chaleur. L’ozone, mélangé à de fines particules, est l’une des principales composantes du smog (brume jaunâtre limitant la visibilité dans l’atmosphère).

                                  montreeal

(Photos comparatives de Montréal sous le smog et habituellement)

 

 

 

Le dioxyde d’azote (NO2) : le dioxyde d’azote fait partie d’un groupe de polluants gazeux de l’air. Il est le plus abondant des polluants atmosphériques et  résulte en grande partie au trafic routier et autres processus de combustion. (animation de prévision de la concentration de dioxyde d’azote : http://www.prevair.org/fr/prevision_no2.php)

montreeal-copie-1

Le dioxyde de soufre (SO2): Le dioxyde de soufre provient principalement de la combustion des combustibles fossiles (charbon, fioul,…) au cours de laquelle les impuretés soufrées contenues dans les combustibles sont oxydées par le dioxygène de l'air O2 en dioxyde de soufre SO2.

 

Le monoxyde de carbone (CO) : Le monoxyde de carbone est un gaz incolore et inodore (densité voisine de celle de l’air). Sa présence résulte d’une combustion (bois, butane, charbon, essence, fuel, gaz naturel, pétrole, propane, cigarette ...) incomplète dans un milieu insuffisamment oxygéné : le carbone  n'a pu fixer qu’un seul  atome d’oxygène (CO) alors  que quand le milieu  est suffisamment oxygéné, il se combine à 2 atomes d’oxygène et forme le CO2. 

 

Le dioxyde de carbone (CO2) : Le dioxyde de carbone est un gaz incolore et inodore. Il est produit lors de tous les processus de combustion naturels comme la respiration, et résultants de l’activité humaine (industries et émissions des automobiles).

Son taux commença à croitre dans les années 1850 puis augmenta considérablement a partir du XXème siècle :

 

                                                     montreeal-copie-2

Les particules fines : Elles sont constituées de gouttelettes microscopiques ou de poussières qui proviennent du pot d’échappement des voiture, des systèmes de chauffages, des centrales thermiques ou d’installation industrielles pratiquant la combustion ou le broyage de diverses matières.

(Voir annexes 2,3 et 4)

montreeal-copie-3montreeal-copie-4

 

(Pollution causée par les particules fines a Paris)

Publié dans Polluants

Commenter cet article