traitements maladies benignes

Publié le par tpe-sante-et-pollution

Dans le cas des maladies bénignes il existe la ventoline qui est le traitement symptomatique le plus fréquent chez les personnes atteintes d’asthme mais aussi pour les personnes atteintes de bronchites chroniques obstructives ou d’allergies... Lorsque le patient contracte une crise, du a une angoisse ou un autre facteur, les poumons se vasodilatent entrainant dans le cas de l’asthme une gène respiratoire. La ventoline permet de dilater les bronches et le patient peut ainsi reprendre une respiration normale. Elle est composée de Salbutamol, un beta agoniste, ce sont des molécules qui se fixent sur des récepteurs Beta des vaisseaux sanguins, provoquant ainsi une baisse de volume des artères pulmonaires. Cependant l’utilisation de ce médicament est controversée, il entrainerait le développement d’une sorte d’accoutumance et certaines méthodes jugées plus “naturelle” voient le jour.

http://sist.education.gov.mg/UMVFmiroir/campus-reamedicale/cycle2/reanimation/images/03ventoline.jpg

 

 

La prescription de bêtabloquants est le traitement utilisé généralement pour les patients atteint de maladie cardiovasculaire comme l’angine de poitrine ou l’arythmie cardiaque dans le cas de la tachycardie. Ils permettent de ralentir le rythme cardiaque et ainsi de limiter le besoin en oxygène du coeur notamment en inhibant l’adrénaline. Pour cela les bêtabloquants prennent la place de des médiateurs du système adrénergique (ceux ci ont comme fonction, entre autre d’émettre l’adrénaline) sur les récepteurs β mais ne provoquent pas de réaction de la part du récepteur, ou une réaction moins forte que s'il avait reçu un médiateur. Ce traitement n’est cependant pas sans conséquence sur la vie du patient. Les patients peuvent développer des crises d’asthme ainsi qu’une mauvaise irrigation des extrémités du corps et d’autres symptômes contraignants.

 

La prise de corticoïdes est recommandée chez les patients atteints d’allergies, d’asthme ou de maladies pulmonaires obstructives chroniques sévères. Ils sont un dérivé de la cortisone, médicament très puisant qui a des facultés anti-inflammatoires utiles. La cortisone utilisée en médicament est en dose 4 à 10 fois plus élevé que celle que nous avons dans le sang. Les corticoïdes pénètrent dans les cellules et au niveau de l’ADN vont réduire la production des facteurs inflammatoires et immunitaires. Cependant les patients peuvent développer de l’hypertension artérielle, une prise de poids ou encore des infections diverses.

Commenter cet article