CCL

Publié le par tpe-sante-et-pollution

La pollution atmosphérique est une dégradation de la qualité de l’air du a plusieurs gaz polluants. Ceux ci proviennent en grande partie des activités humaines comme le CO2 ou le O3, même si certains sont d’origines naturelles par exemple le radon ou le pollens. Ils polluent l’air extérieur comme l’intérieur des habitations. Cette pollution nous touche ainsi directement et c’est d’autant plus dangereux qu’elle augmente constamment. On peut, pareillement, noter une forte augmentation des maladies respiratoires, cardiovasculaires et d’autres qui seraient entrainées par la pollution de l’air. En effet, celle-ci pénètre dans notre corps par voie orale, respiratoire, ou cutanée et affecte par conséquent notre sante en favorisant l'apparition de maladies bégnines (asthme, allergies...) ou graves (cancer, et autres maladies cardiovasculaires...). De plus certaines personnes seraient plus sensibles à ses polluants : elles courent donc un réel danger. Afin d'améliorer la vie des patients, les progrès de la médecine ont permis l'existence de traitements qui restent cependant le plus souvent symptomatiques et qui engendrent parfois des effets secondaires contraignants. Pour se protéger les solutions restent limitées (il n'y a pas de solution qui réglerait le fond du problème). La pollution de l’air est aujourd’hui très répandue a cause de l'augmentation constante des activités humaines, cependant réduire l’utilisation de la voiture en privilégiant les transports ‘’verts’’ comme la voiture électrique, le vélo et la marche a pied reste l'une des meilleures mesures. A l’échelle collective, des lois sont progressivement promulguées dans le but de protéger la vie de chacun d'entre nous. Dans un futur proche cet enjeu majeur risque dhttp://onemansblog.com/wp-content/uploads/2008/08/i-love-clean-air.jpge devenir un problème irréversible.

Publié dans Conclusion

Commenter cet article